revente cadeaux apres noel

April 2019, m T, w T, f S, s « Dec.
«Il y a vraiment de tout confirme Laurent Radix, de Paru-Vendu, en ajoutant que cette année, «on voit des choses qu'on ne voyait pas d'habitude, comme des voyages et des places de concert».
Vous avez fait bonne figure lorsqu'on vous a tendu un livre que vous aviez déjà dans votre bibliothèque, concours pour travailler dans l'administration offert un pull en 40 alors que vous faites du 36 ou un outil de bricolage dont vous n'aurez pas l'utilité Passé le temps de la déception.
"Cadeau qui n'a pas plu".Quant aux motivations, les Français revendent le cadeau dont ils n'ont pas l'utilité (46 le cadeau qui ne plaît pas (34 ) ou encore parce qu'ils préfèrent s'acheter ce qui leur fait vraiment plaisir (20 ).Une pratique décomplexée, le sujet n'est donc désormais plus tabou et les revendeurs de cadeaux sur internet l'assument de plus en plus.28 Jul, posted on, july 28, 2018October 10, 2018, author superseo.Un avis partagé par Antoine Jouteau, directeur général adjoint du site Le Bon coin.Selon une étude TNS-Sofres publiée mardi, six Français sur dix estiment qu'il n'est pas incorrect de revendre ses cadeaux de Noël sur Internet.Mais aussi souvent parce que ça permet ensuite de s'offrir autre chose"."Ceux qui proposent leurs cadeaux dès Noël sont une minorité.Ils sont 29 à déclarer qu'ils le font savoir à la personne qui leur a offert le cadeau et près de la moitié (47 ) assurent qu'ils ne seraient pas gênés si cette personne l'apprenait, selon une étude OpinionWay pour PriceMinister.
Le pic des ventes, toutefois, n'interviendra que dans quelques jours.
"Le phénomène "est entré dans les mœurs notamment chez les "jeunes ajoute-t-elle.
Une pratique de moins en moins taboue, selon les sites de vente entre particuliers.
Plus d'un Français sur deux a déjà revendu ou est prêt à revendre un cadeau de Noël qui l'a déçu ou dont il n'aura pas l'utilité.
Vêtements, livres, DVD, jouets, places de spectacles ou encore voyages Dès le jour de Noël, les Français n'hésitent plus à remettre en vente sur internet des cadeaux qui les ont déçus ou qu'ils ont reçu en double.La bûche de Noël à peine digérée, de nombreux Français se précipitent sur la toile pour se débarrasser de leurs cadeaux.«C'est vraiment entré dans les mœurs.Près de 15 des sondés avouent d'ailleurs penser à la revente des cadeaux avant même de les avoir reçus.Selon eBay, plus d'un Français sur quatre (27 ) avait reçu un cadeau indésirable l'an dernier.France 09:45 (mis à jour 13:40 ) URL courte 216, sitôt déballés, sitôt revendus."C'est une pratique qui ne choque plus assure Leyla Guilany-Lyard, porte-parole d'eBay en France.L'occasion de "donner une seconde vie à des objets non désirés explique-t-il.L'ameublement et la maison font de «gros volumes» de ventes, souvent parce qu'ils ne plaisent pas, alors que pour le multimédia, les tablettes, la téléphonie mobile, wonderbox enregistrer mon cheque cadeau c'est l'offre des nouveautés qui incite à revendre les générations antérieures, souligne Antoine Jouteau, du site Le Bon Coin."Il y a deux ou trois ans, les gens ne précisaient pas dans leurs annonces qu'ils revendaient des cadeaux, ça n'était pas assumé."Il y a beaucoup de pragmatisme souligne Antoine Jouteau: "les gens revendent leurs cadeaux parce qu'ils n'en ont pas l'utilité.Au hit-parade des objets proposés sur la toile: les iPhone, les caméras GoPro, les legos Star Wars.Cette pratique constitue un marché porteur pour les sites internet spécialisés dans l'échange ou la revente de cadeaux.Généralement, le pic arrive après, quand on est sorti de la bulle des fêtes ajoute la porte-parole d'eBay.

De fait, plus de la moitié des Français (51 ) ont déjà revendu un cadeau de Noël ou sont prêts à le faire, les hommes étant un peu plus nombreux (54 ) que les femmes (49 et la revente largement adoptée par la tranche des.


[L_RANDNUM-10-999]